LA PÉRIODE DE DÉCLARATION DES REVENUS EST LANCÉE !

Comme chaque année au printemps, même depuis la mise en place du prélèvement à la source, vous devez déclarer vos revenus perçus l’année précédente. C’est donc le moment de déclarer vos revenus 2021 ! Cette période est l’occasion de vous informer au sujet de vos obligations fiscales, de faire le point sur quelques nouveautés pour 2022 et vous rappeler que nous sommes à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches.

Les dates limites de déclaration sont fixées selon le département dans lequel se situe votre domicile au 1er janvier 2022 : 24 mai 2022 (départe- ments n°1 à 19 ainsi que les non-résidents), 31 mai 2022 (départements n°20 à 54 y compris les départements corses) et 8 juin 2022 (départements n°55 et suivants). En cas de déclaration papier, la date limite est fixée au 19 mai 2022.

Salariés : déduction de vos frais professionnels

Les règles

En pleine période fiscale, se pose fréquemment la  problématique  de la déduction des frais professionnels pour les salariés soit forfaitairement pour 10 % de votre rémunération (minimum de 448 € et maximum de 12 829 €), soit en justifiant les frais professionnels que vous avez réellement payés.

Il existe une grande variété de frais réels : frais de transport entre le domicile et le lieu de travail, frais de double résidence, frais de repas, dépenses vestimentaires, cotisations versées à des syndicats professionnels, etc. Si le montant des frais que vous avez engagés est supérieur à la déduction forfaitaire de 10% (dans la limite de 12 829 €), il est plus avantageux que vous optiez pour la déduction des frais professionnels pour leur montant réel. Sachez qu’il est impératif que ces frais soient justifiés (avec une facture ou un reçu par exemple) et nécessaires à l’exercice de l’activité professionnelle.

Vous effectuez vos déplacements en voiture ou à deux roues ?

Le barème servant à calculer le montant de vos  frais  de  déplace- ment en 2021 (déplacements pro- fessionnels et entre votre domicile et votre lieu de travail) a été revalorisé de 10 % !

Les frais liés au télétravail

La crise sanitaire a fait émerger un mode de travail de plus en plus répandu : le télétravail.  Cette  façon de travailler engendre des frais spécifiques (fournitures, achat de mobilier de  bureau,  offre  internet, etc.) qui peuvent être pris en charge ou non par votre employeur. Si vous optez pour la déduction des frais réels, vous pouvez déduire vos frais de télétravail qui n’auront pas été remboursés par votre employeur. Cette déduction peut être forfaitaire (580 € max/an) ou égale au montant réellement acquitté.

   BON A SAVOIR

  Si votre employeur vous a versé une allocation forfaitaire pour couvrir vos frais de télétravail, celle-ci est exonérée dans la limite de 2,50 € par jour de télétravail, 55 € par mois et 580 € pour l’année.

Les réduction d'impôts

La souscription au capital de PME

La souscription au capital de PME (Petites et Moyennes Entreprises), en direct ou par le biais de fonds d’in- vestissement, vous permet d’obtenir une réduction d’impôt. Ce dispositif, aussi appelé « réduction d’impôt Madelin  »,  bénéficie  en  principe d’un  taux  de  réduction  d’impôt  fixé à 18%. Si vous avez réalisé un tel investissement en 2021, attention à bien remplir la bonne case car il y en a deux différentes ! En effet, le taux de la réduction d’impôt varie en fonction de la date de souscription :

  • Si vous avez effectué un investissement éligible entre le 1er janvier et le 8 mai 2021, vous bénéficierez d’une réduction d’impôt au taux de 18 %, soit la case 7CF ou 7FQ ;
  • Si vous avez effectué un investissement éligible entre le 9 mai et le 31 décembre 2021, vous bénéficierez d’une réduction d’impôt au taux de 25% , soit la case 7CH ou 7FT.

  BON À SAVOIR

  Pour 2022, le taux de réduction est de 25 % pour les souscriptions réalisées entre le 18 mars et le 31 décembre 2022. Ensuite, il retombera à 18 %. Ne tardez pas pour en bénéficier !

Votre geste de solidarité récompensé par une réduction d‘impôts

Les dons au profit d’associations vous offrent une réduction d’impôt sur le revenu à hauteur de 66 ou 75 % du montant versé, en fonction de la nature de l’organisme bénéficiaire. Si vous en avez réalisé l’année dernière, voici les modalités déclaratives :

  • Les dons à des organismes d’aide aux personnes en difficulté ouvrent droit à une réduction d’impôt sur le revenu de 75 %, dans la limite de 1 000 €, à déclarer en case 7UD ou 7VA ;
  • Les dons à des organismes d’intérêt général établis en France donnent droit à 66 % de réduction d’impôt, dans la limite de 20 % de votre revenu imposable, à déclarer en case 7UF ou 7VC.

Dans le contexte actuel, un certain nombre de fondations réorientent leurs missions pour venir en aide à la population ukrainienne. Sachez donc qu’à votre niveau, vous pouvez également agir en faisant, par exemple, un don à ces associations et allier ainsi l’utilité solidaire de votre geste, à l’avantage fiscal.

Taxation de vos bénéfices industriels et commerciaux

Allongement du délai d’option pour le régime réel

Vous percevez des bénéfices indus- triels et commerciaux taxables au régime micro ? Cette année, si vous souhaitez opter pour le régime réel d’imposition, vous pouvez notifier votre option jusqu’à la date limite de dépôt de votre déclaration de revenus. Ainsi, pour le régime applicable à vos BIC perçus en 2022 vous pouvez opter jusqu’au mois de mai/ juin 2022. Auparavant votre option aurait dû être notifiée avant le 1er février 2022.

  BON À SAVOIR

  Avec le régime micro-BIC, votre revenu est diminué d’un abatte- ment forfaitaire de 71% ou 50 % avant d’être imposé. En optant pour le régime réel, vous déduisez le montant réel de vos charges.

  Si ce montant est supérieur à l’abattement forfaitaire, il est plus favorable d’opter pour le régime réel car cela permet d’avoir un revenu imposable plus faible ou, éventuellement, de créer un déficit.

En conclusion

Ces informations ne sont qu’une partie des points d’attention pour cette période fiscale 2022. Nous restons bien entendu à votre dis- position pour vous accompagner dans l’établissement de vos obligations déclaratives. Quand bien même certaines cases sont déjà pré-remplies par l’administration, nous nous devons de contrôler ces éléments pour éviter toute erreur ou omission. Enfin, si vous ne pouvez plus agir pour diminuer la facture fiscale concernant vos revenus 2021, sachez qu’il n’est pas trop tard pour agir concernant la taxation de vos revenus 2022 ! Il existe une multitude de solutions pour payer moins d’impôt : vous pouvez effectuer des dépenses ou investissements qui vous donnent droit à des crédits ou réductions d’impôts. Vous pouvez également réduire vos revenus imposables en optimisant votre fiscalité sur vos revenus locatifs, par exemple, ou en versant sur un dispositif d’épargne retraite.

N’hésitez pas à nous contacter pour en savoir davantage et trouver la solution la plus adaptée à votre situation.

Une réflexion au sujet de « LA PÉRIODE DE DÉCLARATION DES REVENUS EST LANCÉE ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.